Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 10:10

Telegeography a publié son étude annuelle sur le trafic international.

Selon cette étude, le trafic téléphonique international mondial a subi, pour la première fois en 2006, un ralentissement dans la croissance continue qui avait été mesurée depuis 20 ans. La situation est encore loin d'être dramatique, puisque ce trafic a tout de même connu une croissance de 10% en 2006.

Autre élément marquant : la croissance du trafic international VOIP, qui a été de 30% et a représenté une croissance égale à celle du trafic téléphonique classique

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans International
commenter cet article
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 09:33

Avec l'Iphone, Apple poursuit la transformation de son activité, initiée avec le lancement de l'Ipod. En effet, avec l'Iphone, Apple sera à la fois fournisseur d'équipement, mais aussi fournisseur de logiciel et de contenus avec Itunes et Itunes Store.

Mais l'évolution la plus étonnante est d'avoir imposé un modèle dans lequel Apple sera rémunéré par un pourcentage sur le chiffre d'affaires des opérateurs télécom qui commercialiseront -en exclusivité - les services basés sur l'Ipod, y compris sur les communications.

Il est dommage que les accords commerciaux signés entre Apple et ces opérateurs qui distribuent l'Iphone soient confidentiels et l'on ne saura pas si ce modèle constitue une bonne affaire pour les opérateurs ! En tous cas, le succès commercial semble être au rendez-vous puisque Orange annonce 30 000 Ipod vendus durant la 1ère semaine de commercialisation.

L'évolution de l'"écosytème télécom" amené par Apple avec Iphone n'est qu'un exemple, particulièrement significatif, des grandes maneouvres qu'ont commencé à se livrer opérateurs, équipementiers, fournisseurs de contenus, fournisseurs de services et de logiciels.

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans Marché et acteurs
commenter cet article
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 09:02

Lancé hier par Apple et Orange, l'Iphone arrive sur le marché français, à temps pour les fêtes de Noël.

 

Ce très bel appareil, qui combine un téléphone mobile haut de gamme avec un balladeur musical Ipod amélioré, sera vendu 399 €, moyennant un abonnement de 12 ou 24 mois. Orange, opérateur exclusif pour l'Iphone en France, espère vendre 100 000 appareils en un mois.

 

En quoi cet appareil se distingue-t-il des autres téléphones hauts de gamme présents sur le marché ?

 

L'Iphone offre une gamme de fonctions très complète : téléphone, SMS, messagerie, navigateur Internet, album d'images, appareil photo 2 M pixels, balladeur musical, synchronisation des contacts et transfert d'image depuis le PC (ou le Mac). L'accès à Google Maps, Youtube, la météo et la bourse est proposé et intégré en standard à l'interface. Il en va de même, évidemment, pour Itunes Store, qui permet d'acheter des clips vidéo ou des morceaux et albums de musique.

L'un des atouts majeurs de l'Iphone est certainement sa nouvelle interface, avec un écran tactile de 3,5 pouces commandable avec le doigt : pas de stylet, pas de clavier, mais une interface simple, assez intuitive et fluide. On peut ainsi, en glissant le doigt sur l'écran, "feuilleter" la liste des contacts, des appels, des albums de musique ou des images. De plus, cette interface offre une très bonne intégration entre les fonctions ; un exemple : la possibilité d'envoyer simplement à un de ses contacts un message avec un lien vers un site internet, depuis le navigateur Safari. On notera aussi la possibilité de récupérer automatiquement sur son PC ou son Mac les morceaux téléchargés depuis son Iphone.

Une véritable nouveauté : la messagerie vocale visuelle, qui permet d'accéder à une liste de messages affichés sur l'écran, de les écouter dans l'ordre que l'on souhaite et de les manipuler simplement, comme un morceau de musique.

Quelques lacunes, toutefois : il manque à l'Iphone un accès 3G+. La navigation sur Internet doit donc se faire à travers un accès WIFI, en attendant de futures versions offrant l'accès 3G+, qui devraient arriver en 2008. Est-ce la conséquence de cette absence d'accès 3G+, Orange et Apple n'annoncent pas la visiophonie sur l'Iphone. De même, pas de navigation GPS dans ce premier modèle. Enfin, l'Iphone ne vise pas les applications professionnelles offertes, par exemple, avec les appareils sous Windows Mobile 6 (accès à la messagerie d'entreprise, push-mail, création et modification de documents ou de tableaux).

Les forfaits Orange proposés avec l'Iphone, offrent entre 2+2 et 8+8 heures de communication et entre 50 et 1000 SMS par mois, pour un prix allant de 49 à 119 € par mois (engagement de 24 mois, + 4,50 € pour une engagement de 12 mois). Ces forfaits comprennent aussi : eMail et internet, accès aux hotspots WIFI Orange et messagerie vocale visuelle, en "illimité" (depuis la France, pouvant être limité à 500 Moctets par mois).

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans Smartphones
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 21:51

En moins de 12 mois, ce sont trois offres tarifaires innovantes qui ont été lancées pour stimuler le trafic entre la France et le Maghreb.

Fin décembre 2006, Mobisud, filale de Maroc télécom, lançait son offre d'opérateur mobile virtuel sur le réseau de SFR, avec des tarifs très avantageux de la France vers le Maroc fixe et mobile : 0.35 €/min et 0.50 €/min, en postpayé et prépayé, respectivement, soit  entre 33% et 50% de réduction par rapport au tarif habituel !

Début 2007, c'était au tour d'EEPAD (1er opérateur ADSL et VOIP en Algérie) et Neuf Cegetel d'annoncer une offre de comunications illimitées entre Algérie et France, entre leurs abonnés aux forfaits de voix sur ADSL.

Enfin, c'est maintenant Bladiphone, alliance entre Phone Systems en France et Wana au Maroc, qui propose à ses abonnés en France une ligne en voix sur ADSL avec des tarifs privilégiés vers le Maroc (entre 0.15 €/min pour le fixe et 0.25 €/min pour le mobile), mais aussi un numéro marocain permettant d'être joint depuis le Maroc au prix d'une communication nationale. 

Les tarifs élevés qui étaient pratiqués par les opérateurs historiques créent, en effet, des opportunités intéressantes pour les opérateurs alternatifs. Le phénomène est particulièrement sensible pour le trafic international, pour lequel les économies peuvent être très conséquentes.

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans International
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 16:12

Quels enjeux sous-tendent l'utilisation de services de convergence fixe / mobile plutôt que des services purement mobiles ?

En termes d'usages, l'avantage semble aller au 100% mobile : les téléphones portables sont aujourd'hui légers, avec une bonne autonomie et, surtout offrent la mobilité : à domicile, au bureau, dans la rue, dans les transports, sur la route, à l'étranger... De plus, ils sont plus sophistiqués que les téléphones fixes (ou sans fil), offrant notamment des fonctions d'annuaire et d'agenda, mais aussi de calculatrice, baladeur musical, appareil photographique...

Le mobile est donc toujours disponible, toujours connecté et joignable, et offre une grande facilité d'utilisation, au moins pour des fonctions standard.

Le revers de la médaille est le prix. Les tarifs mobiles demeurent largement plus élevés que ceux du fixe, notamment à l'international. Ceci pousse les utilisateurs, et particulièrement les grandes entreprises, à rechercher des solutions de contournement, pour bénéficier d'une forme de mobilité, à un prix toutefois plus proche de celui du fixe.

Les offres de convergence fixe / mobile proposées d'abord par les opérateurs fixes visent essentiellement à répondre à cette demande de réduction de coût et contribuer à freiner la perte de part de trafic fixe au profit du mobile. Elles sont basées sur des terminaux bi-modes WIFI + GSM. L'accès WIFI permet une connexion sur réseau fixe à domicile, au bureau ou éventuellement dans un hotspot. (plus de détails : voir l'article "Unik contre Twin").

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans Convergence
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 12:36

Convergence : le mot a fait la "Une" de beaucoup de conférences et de salons au cours des dernières années. Toutefois, ce terme recouvre tant de concepts différents qu'il finit par ne plus signifier grand chose.

La convergence voix / données, basée sur des réseaux convergents utilisant la technologie VOIP, recouvre des solutions aussi différentes que les réseaux de communication d'entreprise ou les outils de communication personnelle, tels que Skype ou Windows Live Messenger. Mais ces outils offrent bien plus que la convergence voix / données, puisqu'ils intègrent maintenant un ensemble de services multimédia : téléphonie, messagerie instantanée, visiophonie, conférence audio ou vidéo, échange /partage de fichiers ou d'applications.

La convergence Fixe / Mobile est en fait, un vieux rêve : en 1996, déjà, on attendait les premiers téléphones bi-mode DECT / GSM ! Mais quel était l'intérêt, pour les opérateurs mobiles qui subventionnaient les téléphones GSM, de permettre à leurs clients de téléphoner à moindre coût en utilisant un réseau fixe plutôt que leurs réseaux GSM ?

Les opérateurs mobiles, et en particulier Vodafone, ont donc cherché à pousser la substitution fixe-mobile, dans une approche dite "mobile centrique". A l'inverse, les opérateurs fixes, parmi lesquels BT a été le précurseur, fin 2005, ont voulu apporter la mobilité aux utilisateurs des réseaux fixes (le Bluephone de BT est un terminal unique WIFI / GSM), mais aussi une offre intégrée : numéro unique, messagerie et annuaire unifiés

Ce n'est qu'en 2006-2007 que l'on a vu les opérateurs mobiles commencer à proposer, eux aussi, des offres de convergence, sous des formes assez diverses.

Enfin, la dernière forme de convergence est la convergence des terminaux multimédias : alors qu'il y a seulement trois ans, chaque média utilisait un terminal (et un réseau) spécifique, on a vu apparaître de plus en plus d'offres permettant d'accéder à des médias multiples depuis des terminaux devenant "universels" : ordinateur, téléphone portable, télévision + adaptateur, et même les consoles de jeu.

Ceci permet d'envisager de nouvelles offres de services, regroupées sous le concept de "Home Networking", qui peut inclure aussi des services de domotique, télésécurité...

Ainsi, si la convergence se fait progressivement au niveau des réseaux et des protocoles (SIP, IMS), on ne peut que constater une diversification croissante en termes d'offres de services.

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans Convergence
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 11:44

Afin de mieux répondre aux attentes de ses clients en terme d'études de marché, études stratégiques, développement de nouveaux services, telix consulting se doit d'assurer une veille marché permanente.

Ce blog a pour vocation de faire partager la vision que nous avons de l'évolution des techniques, des marchés et des usages, dans le domaine des télécommunications, de la convergence et plus généralement, du monde numérique et communiquant.

Bonne lecture !

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans telix
commenter cet article
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 11:27

Bienvenue sur le blog de telix consulting !

telix consulting est une société de conseil spécialisée dans le domaine des télécommunications et des nouvelles technologies, regroupant des consultants expérimentés qui apportent une réelle valeur ajoutée à travers leur expérience, acquise dans le conseil, mais aussi à des postes de responsabilité au sein d'opérateurs ou d'équipementiers.

Présentation de telix consultingcliquer ici.

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans telix
commenter cet article

Articles Récents

Pages

Liens