Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Archives

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 22:07

Après le programme national de couverture de zones blanches qui avait été décidé en 2003, on estime aujourd’hui la population couverte en téléphonie mobile à 98,7%.

 Il reste encore 364 communes non couvertes et les opérateurs mobiles se sont engagés à couvrir 80% d’entre elles fin 2010 et la totalité en 2011. Une fois le programme zones blanches achevé la couverture en téléphonie mobile devrait atteindre 99,3% de la population.

Au niveau technique, la couverture des zones blanches a été réalisée selon deux méthodes :
- Mutualisation : plusieurs opérateurs partagent l’infrastructure, chacun installant ses propres équipements actifs et gérant les communications de ses clients.
- Itinérance : l’opérateur « leader » installe des équipements actifs sur l’infrastructure et gère les communications de ses clients et des clients des autres opérateurs.

L'itinérance est la solution la plus économique ; elle est assez simple à mettre en œuvre, puisqu'elle avait été prévue dès le départ dans la définition du standard GSM… si ce n'est, qu'elle avait été "bridée" pour ne fonctionner qu'au niveau international. À l'époque, les opérateurs voulaient éviter d'aider leurs concurrents en les faisant bénéficier de leurs propres investissements.

Le fait que les opérateurs mobiles recourent de plus en plus à la mutualisation d'infrastructures ou au roaming national est significatif d'une nouvelle approche qui privilégie la recherche de réductions des coûts de fonctionnement et des investissements.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Alain HAFNER - dans Mobilité
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Pages

Liens